Stéphane Friez, responsable national de la filière vins d'Intermarché, adhérent Intermarché à castres (Tarn).
0 0
Read Time:12 Minute, 9 Second

Dans les jours qui suivent la rentrée scolaire de septembre se tiennent les traditionnelles Foires aux Vins (FAV). La grande distribution, les cavistes et les sites de vente de vins par Internet rivalisent alors d’ingéniosité pour attirer une clientèle toujours plus prompte à saisir les bonnes affaires, il s’entend des vins avec un bon rapport qualité/prix.
Focus sur cette prochaine FAV, la sélection, les coups de cœur des experts associés à l'enseigne et quelques vins à ne pas manquer cet automne, en profitant de l'offre Intermarché. 

Photo de Une : Stéphane Friez, responsable national de la filière vins d'Intermarché, adhérent de l'enseigne à Castres (Tarn). Photo © DR

FAV Intermarché : du 6 au 25 septembre 2022

Nous avons été à la présentation de la FAV Intermarché (groupe Les Mousquetaires), à la découverte d’un échantillon de produits représentatifs des vins qui seront sur les linéaires, du 6 au 25 septembre prochain, dans 1752 enseignes (14 de plus que l’an dernier) engagées dans l’opération promotionnelle.

3000 vins dégustés, 1685 référencés

Responsable national de la filière vins de l’enseigne, adhérent Intermarché à castres (Tarn), Stéphane Friez et 8 autres adhérents responsables de région, œnologues et acheteurs, ont sélectionné 1685 références, sur plus de 3 000 vins dégustés, et mis en avant 17 régions représentant 390 appellations.

Dans le trio de tête des régions viticoles qui seront les plus représentées lors de cette FAV d’automne on trouve toujours Bordeaux (37% des vins), la Bourgogne (13%), dont 3 Chablis, puis le Val de Voire (9%). Viennent ensuite le Languedoc (8%), les vins du Sud-Ouest (7%), le Rhône (6%) et à hauteur de 2% chacun l’Alsace, le Jura, le Beaujolais et Provence/Corse. 11% des produits sont des VDF (Vins de France) ou des vins étrangers.

300 références à moins de 7€

Force est de reconnaître que la GD, qui lança la 1ère FAV en 1973 (lire l'encadré ci-dessous) fait, depuis des années, des sélections pertinentes avec une gamme de vins très divers, ce qui rend ces journées de vente très attractives, tant du point de vue de la qualité que des prix. Chez Intermarché ils s’échelonnent de 2€ à 750€, avec un prix moyen, cœur de gamme, à 7€ correspondant à 40% de l’offre soit 300 vins très accessibles. Stéphane Friez précise que « le prix moyen est de 11,40€ la bouteille chez Intermarché, en hausse de 6% sur un an, alors qu’à titre de comparaison les vins de Bourgogne ont affiché une progression située entre 30 et 50%. »

Près d'1/4 de bio

En outre, 23,8% des références sont bio ou suivent une démarche développement durable et affichent ainsi les labels AB, Demeter, HVE3, Beefriendly, Biodyvin ou encore la neutralité carbone. Il en va ainsi, notamment, du Riesling Blanc sec Hauller, bio, cuvée 2021 (AOP Alsace), à 6,65€, de la cuvée rouge Enfant Terrible 2020 (AOP Terrasses du Larzac) du Domaine Archimbaud, également en bio, vendu 14,95€ ou encore du rouge, sans sulfite, bio, du Domaine Cazes (AOP Côtes du Roussillon), à 7,15€.

L'origine des Foires aux Vins

On prête l’invention du concept à François-Paul Bordais, disparu en 1988, adhérent de Brest du mouvement E. Leclerc et président de la Scarmor. L’objectif était de permettre au plus grand nombre d’avoir accès à des vins de qualité, voire aux grands crus. Ce fut Antoine Polard, adhérent de Saint Pol-de-Léon dans le Finistère, à qui il confia l’idée, qui lança la 1ère FAV en proposant dans son offre des vins qualitatifs. À l’époque Boris Gruy, du Domaine du Château de la Chaize seules les maisons Moueix et Ginestet avaient accepté de participer. Les autres maisons de négoces refusèrent appréhendant que la vente de grands crus en GD ne nuise à leur image de luxe.

Des vins prêts à boire

D’autres parts, grâce notamment aux achats en primeurs et à ses stocks Intermarché fait profiter de vins à maturité, ou proches de leur apogée que l’on peut donc consommer immédiatement. « 90% de l’offre est décalée de 3 ans sur les millésimes livrables » précise Stéphane Friez.
Pour cette édition une sélection « portrait de vignerons » a été réalisée en partenariat avec 5 vignerons : Philippe Mengin du Château Lafitte à Bordeaux ; Hugues Meffre, du Domaine Tour des Abbesses en Vallée du Rhône ; Boris Gruy, du Domaine du Château de la Chaize en Beaujolais ; Laurent Bonfils, du Domaine Bonfils dans le Languedoc.

De grands vins pour toutes les bourses

L’enseigne propose également pour cette FAV d’automne une gamme Prestige de 30 vins. Ces derniers sont achetés toute l’année, en primeur, ce qui assure des prix conseillés intéressants. Ces vins sont livrés sur commande. À titre d’exemple, pour les rouges : le Château d’Ampuis 2017 du Domaine E.Guigal (AOP Côte-Rôtie) est offert à 84,40€ ; le Château Montus-La Tyre 2010 (AOP Madiran), d’Alain Brumont est proposé à 125€ ; un La Grange des Pères 2017 (AOP Vin de Pays de l’Hérault) à 590€ ; le Château Latour 2011, 1er cru classé de Bordeaux-Pauillac Rouge, à 720€. Et pour les blancs on trouve notamment : la cuvée La Doriane 2020, du Domaine Guigal (AOP Condrieu) vendu au prix conseillé de 69,90€.

Des vins dont tout le monde parle (à déguster à plusieurs)

Parmi ces 30 vins de prestige, on trouve également les grands vins, ceux dont tout le monde parle mais que peu peuvent boire, en raison de leurs prix parfois stratosphériques dont les châteaux Angelus, Pavie, Mouton Rothschild, Yquem, Palmer, Pape Clément ou le Domaine des Perdrix pour la Bourgogne ou encore le Domaine Guigal dans le Rhône et le Mas Amiel dans les Pyrénées Orientales. Mais rien n’empêche de faire un pot commun à plusieurs amateurs pour en déguster un sans se ruiner.

L'Italie et les crus du Beaujolais à l'honneur

La cuvée Livio Pavese 2020 (DOC Barbera del Monferrato), composée à 100% de cépages Barbera. Un vin de la région du Piémont italien, à la robe couleur grenat, d’une belle limpidité, au nez floral avec des arômes de groseille, de cerise et une fine touche de torréfaction. En bouche les tanins sont soyeux et l’acidité donne de la fraîcheur et une longue caudalie. Prix FAV d’automne Intermarché : 7,99€. Photo © Pierre d’Ornano Aeternus.fr
La cuvée Livio Pavese 2020 (DOC Barbera del Monferrato), composée à 100% de cépages Barbera. Un vin de la région du Piémont italien, à la robe couleur grenat, d’une belle limpidité, au nez floral avec des arômes de groseille, de cerise et une fine touche de torréfaction. En bouche les tanins sont soyeux et l’acidité donne de la fraîcheur et une longue caudalie. Prix FAV d’automne Intermarché : 7,99€. Photo © Pierre d’Ornano Aeternus.fr

Pour ce qui est des vins étrangers, l’Italie est mise en avant cette année avec les appellations Chianti Classico (Toscane), Valpolicella Ripasso (Vénétie), Primitivo di Puglia (Pouilles) ou Barbera del Monferrato (Piémont). Enfin, les crus du Beaujolais*, avec leur principal cépage rouge, le gamay noir, sont également distingués via notamment le Marquis de la Chaize 2020, un AOP Brouilly qui sera proposé à 7,90€, le Domaine de la Madone 2021, un AOP Fleurie (7,15€) ou, en AOP Moulin à Vent, la sélection parcellaire, Vignerons des Crus du Beaujolais (7,55€).

*Les crus du Beaujolais sont au nombre de 10 :  Chénas, Saint-Amour, Juliénas, Moulin-à-Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte-de-Brouilly, Brouilly.

Les coups de cœur, avisés, de trois experts

Sollicités une nouvelle fois par l’enseigne, le consultant et œnologue renommé Stéphane Derenoncourt ainsi que François Breteau, double champion du monde de dégustation à l’aveugle proposent pour cette édition 2022 de la FAV Intermarché d’automne une sélection de vins, à des prix très accessibles.

Les coups de coeur de Stéphane Derenoncourt.
Les coups de cœur de Stéphane Derenoncourt.

Leurs coups de cœur… 3 vins girondins pour Stéphane Derenoncourt : Château La Ribaud, rouge, 2016 (AOP Médoc) / 7,50€ ; Château Puy de Boissac, rouge, 2020 (AOP Puisseguin Saint-Emilion) / 7,50€ et Château Maison Blanche, rouge, 2016 (AOP Médoc) / 8,90€.

Les coups de coeur de François Breteau.
Les coups de cœur de François Breteau.

Pour sa part François Breteau recommande : le Château Lagarosse, rouge, 2020 (AOP Cadillac Côtes de Bordeaux) / 3,90€ ; le Muscadet Sèvre et Maine (AOP) du Château De l’Epinay, blanc sec, millésime 2021 et un AOP Bordeaux Supérieur rouge, 2018 du Château au Grillon / 5,55€.

les coups de coeur de Stéphane Friez
les coups de cœur de Stéphane Friez.

Et nous pouvons nous fier à Stéphane Friez, qui avant d’opérer chez Intermarché a travaillé 10 ans chez Leclerc, au sein de la centrale d’achat vins, rappelle-t-il. Les coups de cœur de ce languedocien, c’est d’abord, de façon assumée, un Sieur d’Arques, Les 4 terroirs Méditerranéen 2018 (AOP Languedoc), à 7,80€ lors de la FAV, la Cuvée « V » du Château Vaugelas, Rouge 2019 (AOP Corbières) à 7,59€ et un liquoreux, un vin de Saussignac – une appellation locale, très peu connue du grand public, incluse dans l’appellation Bergerac - le Château Court les Mûts, Haute Expression 2008, là aussi au prix très raisonnable, au regard de la qualité, de 11,95€.

Cuvée Hospices de Beaune 2020 du Domaine Jean Bouchard - Appellation Pouilly-Fuissé. Un des vins sélectionnés pour la FAV Intermarché d'automne. Photo © Pierre d'Ornano / Aeternus.fr
Cuvée Françoise Poisard / Hospices de Beaune 2020 du Domaine Jean Bouchard - Appellation Pouilly-Fuissé. Un des vins sélectionnés pour la FAV Intermarché d'automne. Photo © Pierre d'Ornano / Aeternus.fr

Des Hospices de Beaune et des Toques et Clochers en GD

Autres exemples de cet effort de sélection, les rayons Intermarché compteront les Hospices de Beaune et les Hospices de Nuits-Saint-Georges d’Albert Bichot, 1er acheteur de la plus vieille vente de charité au monde, ou encore les flacons de la vente aux enchères caritative Toques et Clochers, des Caves du Sieur d'Arques (Limoux), dont une partie des bénéfices permettent la rénovation des 42 Clochers des villages de l'aire d'appellation Limoux.

Les Pacherenc d’Or 2021 : la barrique acquise par Intermarché
Marie-Pierre Cassifour, du château de Diusse, lauréate

Pour assortir son offre de diversité, Intermarché a remporté, le 22 novembre dernier, pour 7000€, la vente aux enchères de la vingtième édition des Pacherenc d’Or qui s’est tenue au Château de Crouseilles (https://www.crouseilles.com/), au cœur du vignoble du Madiran et du Pacherenc du Vic-Bilh. Les 240 bouteilles, issues de la barrique de 225 litres mise aux enchères, seront disponibles lors la FAV d’automne au prix unitaire de 46,90€. Cette barrique de vin blanc moelleux, issue d’un tri de petit manseng, du château de Diusse (Pyrénées Atlantiques) a été élaborée par Marie-Pierre Cassifour, chef de culture, et lauréate 2021. Outre son activité viticole, Marie-Pierre Cassifour est éducatrice spécialisée à l’ESAT de Diusse. Lorsqu’on l’interroge, elle précise immédiatement que le travail de la vigne est réalisé par 9 personnes en situation de handicap. Et cela fait 35 ans que ce vignoble, aux vins reconnus, est cultivé et entretenu par ces travailleurs de l’établissement d’aide par le travail social. L’élevage et la vinification sont confiés à la cave coopérative de Crouseilles.

Marie-Pierre Cassifour, Pacherenc d'Or
Marie-Pierre Cassifour, chef de culture au château de Buisse, un vignoble de 8,5 ha en AOC Madiran et Pacherenc (Pyrénées Atlantiques) et monitrice auprès de travailleurs handicapés, lauréate des Pacherenc d'Or 2021. Le vin est un moelleux (OAP Pacherenc du Vic Bilh) issu d’une sélection parcellaire de petit manseng. Les parcelles sont implantées sur un sol argilo-calcaire. Les raisins sont vendangés en cagette, à la main. La vinification, avec une fermentation de 10 jours, est faite entièrement en fûts, dans une barrique de 225 litres.

Note de dégustation :

Un vin vif, concentré, complexe avec une large palette aromatique. À la dégustation, il se dégage au nez des arômes de miel et de fruits exotiques. L’équilibre acidité sucrosité est parfait et assure un belle fraîcheur en bouche et de la longueur. La finale s’inscrit sur des fruits confits. Un vin parfait pour l’apéritif, le dessert et qui s’assortira à ravir avec un fromage à pâte persillée.

Alexis Jeannot, Domaine de Riaux et sa cuvée Pouilly Fumé. Photo © Pierre d'Ornano / Aeternus.fr
Alexis Jeannot, Domaine de Riaux, et la cuvée Pouilly Fumé 2021. Photo © Pierre d'Ornano / Aeternus.fr

Un must de l'appellation Pouilly Fumé

Parmi les vin dégustés lors de cette présentation réservée aux professionnels, nous avons aussi retenu la cuvée Pouilly Fumé 2021 du Domaine de Riaux (Pouilly-sur-Loire dans la Nièvre - 58), un must de l’appellation à seulement 9,99€. La propriété viticole de 17 hectares et dans la même famille depuis plus de 200 ans. Cette cuvée est issu à 100% du cépage sauvignon blanc. Le terroir est constitué pour 80% d’argiles à silex et 20% d’argiles du kimméridgien. Un vin blanc sec, vif et fin, à la robe jaune pâle, aux arômes variétaux avec des notes de pierre-à-fusil auxquelles s’ajoutent des saveurs minérales. Une belle acidité en bouche lui confère de la fraîcheur et de la longueur.

Laurent Bonfils, 6e génération d'une famille de vignerons propriétaires du Domaine Bonfils, à Capestang. Photo © Pierre d'Ornano / Aeternus.fr
Laurent Bonfils, 6e génération d'une famille de vignerons propriétaires du Domaine Bonfils, à Capestang. Photo © Pierre d'Ornano / Aeternus.fr

Un Corbières racé à 7,59€

Un autre vin, rouge, nous parait représentatif de cette sélection qualitative, le « V » de Vaugelas - un des trois coup de cœur de Stéphane Friez -, du Domaine Bonfils. Cette cuvée 2019 (AOP Corbières), assemblage de syrah (majoritaire), grenache, carignan et mourvèdre, égrappés, à la couleur rouge profond, élevé en fûts – dont 32% macéré dans des barriques ouvertes -, exhale des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de chocolat, avec une légère note mentholée. Une belle structure en bouche, des tanins présents, de la rondeur et de la longueur aboutissant à une finale sur de la réglisse en font un vin à la personnalité marquée qui s’accordera avec de la viande rouge, de l’agneau, de la ratatouille et autant de plat du sud.

Les avantages de la FAV : offres et services

Alors qui dit FAV, dit offres promotionnelles... « Les détenteurs de la carte fidélité bénéficieront d’une remise de 10% dès 50€ d’achat, portée à 15% à partir de 100€. L’offre, qui porte sur les vins et les champagnes, est en exclusivité sur le prospectus de l’enseigne », déclare Stéphane Friez, qui ajoute que sur les produits de la marque Expert Club d’Intermarché s’applique le 2+1 gratuite, sur la bouteille la moins chère.
Soulignons qu’une offre Drive personnalisée sera mise en place. L’ensemble de la sélection sera ainsi disponible en point de vente en achat en ligne. Enfin, Intermarché précise qu’une sélection, sur-mesure, sera possible en amont de la Foire Aux Vins, en pré-commande.

Happy
Happy
100 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
close
Partagez cet article :